ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées. Les envois à destination du Royaume-Uni peuvent prendre entre 2 et 3 semaines.

Harmonie & Turcherie : autour de l’année 1800, la musique occidentale subit l’influence de deux phénomènes. D’un côté, le succès d’un ensemble particulier d’instruments à vent, l’Harmonie royale et impériale fondée par l’empereur Joseph lui-même à Vienne en 1782, dont le coeur du répertoire consiste en arrangements de célèbres airs d’opéra ; de l’autre côté, la vogue de l’orientalisme, qui s’exprime dans différentes expressions artistiques : peinture, sculpture, architecture et musique. L’octuor caractéristique de l’Harmonie, à savoir les hautbois, les clarinettes, les cors et les bassons par paires, est renforcé par des instruments à vent plus sonores tels que des trompettes, des trombones, un contrebasson ou un cimbasso, ainsi que par toute une série d’instruments à percussion – ensemble, il sont capables d’évoquer la musique des janissaires, cet ordre militaire très redouté.

Leur sonorité fascine les compositeurs les plus éminents de l’époque, parmi lesquels Haydn (Joseph et son jeune frère Michael), Mozart, Rossini, Donizetti (Gaetano et son frère aîné Giuseppe, actif à la cour ottomane), Mendelssohn, Schubert et Spohr, qui tous écrivent de petits chefs-d’oeuvre méconnus pour cet ensemble particulier. Zefiro nous présente un programme varié d’oeuvres de ces compositeurs, alternant marches turques et oeuvres de chambre d’une veine plus lyrique et plus profonde, nous révélant ainsi la diversité des couleurs des instruments à vent de l’époque.