Avec ce nouvel enregistrement, Les Basses Réunies de Bruno Cocset proposent un voyage dans l’Angleterre du 17e siècle centré sur l’oeuvre de Tobias Hume, musicien emblématique de la viole de gambe, et plus précisément, de la Lyra Violl. Cette exploration tant musicale que sonore met en scène trois instruments tout juste sortis des mains du facteur et luthier Charles Riché (secondé par Friederike Dangel).

Invité de « marque », le talentueux gambiste italien Guido Balestracci joue une sélection de pièces solo du célèbre compositeur–soldat. La Lyra Violl se fait également accompagnatrice pour des pièces composées pour un dessus et une Lyra Violl ; Bruno Cocset joue alors sur sa petite viole « bastarda alto ». Au continuo, subtile et foisonnant, sont réunis Bertrand Cuiller aux deux clavecins (l’un monté de cordes laiton et l’autre de cordes en boyau), et Richard Myron à la grande basse en sol.

Choc Classica award Klara 10 award