La musique religieuse de Johann Christian Bach, le cadet des fils de J.S. Bach fut principalement écrite à l’époque où il était organiste de la Cathédrale de Milan. Cet enregistrement propose en première mondiale trois mouvements de messe dont l’imposant Gloria dans lequel les solistes apparaissent comme de véritables chanteurs d’opéra. L’orchestre y est particulièrement brillant et a déjà toutes les caractéristiques sonores classiques associées à de véritables passages concertants.