Le blues est encore et toujours une source d’inspiration pour Samuel Blaser. Touché par l’expressivité de ce style, ce tromboniste virtuose et multi-facettes hisse toutes les voiles du jazz d’hier et d’aujourd’hui pour faire fructifier cet héritage, dans une vision contemporaine. Enregistré sous la direction artistique de Robert Sadin, Early in the Mornin’ vise à célébrer l’universalité du blues et s’impose comme un album unique, entre jazz et musique actuelle.

Sur cet album, Samuel Blaser réinterprète des mélodies à l’origine du blues issues des work songs, de la musique country ou folklorique anglaise et irlandaise.

Consacré à plusieurs reprises par le New York City Jazz Record, Downbeat et Jazz Magazine parmi les trombonistes et compositeurs qui comptent aujourd'hui, Samuel Blaser est un musicien sensible à la qualité de simples lignes mélodiques, qui cherche à élargir le champ musical de son instrument tout en conservant la touche personnelle de sa tonalité.