Prague a toujours été considérée comme l’une des plus belles villes du monde. L’appellation de « Cor Europae » provient sans doute de l’histoire ancienne du pays, à l’époque où le royaume de Bohème s’étendait, au XIIIe siècle, de la Baltique à la Méditerranée. Cette période était très prospère, particulièrement durant le règne du roi Wenceslaus II Přemyslid et culmine avec celui du roi de Bohème et Empereur Charles IV. Malgré le fait que la Bohème était le centre de l’Europe et qu’elle bénéficiait de la présence de nombreux érudits (principalement après la fondation de l’université en 1348), la culture y préservait une tradition plus ancienne. C’est ce que l’on  peut constater dans le très beau répertoire de la période de l’Avent et de Noël conservé dans les sources de la cathédrale de Prague et dans celles de l’abbaye bénédictine du château de Prague. On peut ainsi reconstituer la liturgie de la fête de la Nativité qui y était célébrée avec des organums et des tropes dans l’esprit des musiques du XIIe siècle, alors qu’ailleurs en Europe florissait le nouveau style de l’Ars Nova. C’est cela que nous font revivre les merveilleuses voix de l’ensemble Tiburtina.