Parmi tous les instruments célébrés par le prêtre roux, la flûte joue un rôle important. Tout porte à croire qu’il s’agit majoritairement de la flûte à bec, dont le succès est encore très grand en Italie à cette époque. C’est à la flûte qu’est dédiée la seule édition de concertos de Vivaldi qui ne soient pas destinés au violon (opus X) ; c’est autour de la flûte que sont écrits les Concerti da camera, où l’instrument rivalise de virtuosité avec le violon, le hautbois et le basson.

Le choix de France Musique award