Cet enregistrement est réédité dans la collection des incontournables du baroque, avec une interview inédite d’Alexis Kossenko :

« Cet enregistrement a été un départ fondamental dans mon travail de flûtiste et de chef car il est le premier projet dont j’ai pu contrôler tous les paramètres. Il me semble très important d’avoir une certaine approche de ce répertoire concertant de C.P.E. Bach, où orchestre et soliste ne font qu’un en pensée musicale. J’ai pu obtenir cette adéquation parfaite par un travail à la fois de soliste et de chef. À dire vrai, je me suis plus intéressé à la préparation de l’orchestre qu’à ma partie de flûte : cela, bien évidemment, donne une autre vision de l’oeuvre, plus globale, à laquelle ce programme doit sa forte cohérence.  […] Des cinq concertos de C.P.E. Bach que je connaissais à l’époque, il me semblait évident d’enre-gistrer ceux en sol majeur et en ré mineur : d’une part nous avions avec eux l’expérience du concert, mais de plus ils sont les plus connus et emblématiques. Ils me « démangeaient » depuis longtemps, avant même que j’aborde la flûte historique – puisque ce sont les seuls à être bien connus des flûtistes « modernes ». […] Je me sens très en phase avec la musique de C.P.E. Bach, qui a pour moi quelque chose de très félin : elle est capable de ronronner et tout à coup de vous envoyer un coup de griffe. Elle n’est jamais totalement apprivoisée, j’aime son côté sauvage et mystérieux. »

Choc Classica award