Avec la participation de : Vladyslava Luchenko, Woo Hyung Kim, Nathanaël Gouin, Ori Epstein, Elina Buksha, Lorenzo Gatto

Édouard Lalo a marqué la musique française par son opéra Le roi d’Ys, mais sa musique instrumentale revêt une importance historique également notable, se voulant résolument novatrice pour l’époque. Plus spécifiquement, la musique concertante du compositeur français révèle à l’oreille attentive un style brillant et construit, jalonné de fraîches inventions rythmiques et harmoniques renouvelant le langage mélodique et orchestral du genre.

Sous la baguette particulièrement pertinente de Jean-Jacques Kantorow, lui-même violoniste et grand connaisseur de ces répertoires, l’Orchestre philharmonique royal de Liège se met au service des doigts virtuoses de six jeunes talents prometteurs de la Chapelle Musicale Reine Élisabeth : cette anthologie est l’occasion de retrouver notamment le violoniste Lorenzo Gatto – qui a signé récemment un enregistrement consacré au concerto de Beethoven – dans la célèbre Symphonie espagnole pour violon et orchestre. Le puissant Concerto pour violoncelle, l’élégant Concerto pour piano, les Concerto russe et Fantaisie norvégienne, imprégnés d’idiomes folkloriques, ou encore la brillante Introduction et scherzo d’après Naouma complètent entre autres cette intégrale qui met en valeur le travail de la prestigieuse Chapelle Musicale Reine Elisabeth, institution de renommée internationale récemment rénovée, et un répertoire défendu par le Palazzetto Bru Zane qui a contribué à l’élaboration du projet.

5 Diapason award