• Colors

    Gérard Lesne, Bruno Angelini, Jean-Philippe Viret, Ramon Lopez

    Colors 1 cd ZZT 070901
    Zig-Zag Territoires

ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées. Les envois à destination du Royaume-Uni peuvent prendre entre 2 et 3 semaines.

COLORS - G.Lesne, B.Angelini, J.P. Viret, R.Lopez
Grâce aux questionnements de Raphaël Imbert ou de Bruno Angelini qui visitent aussi bien Mingus que Messian ou Bartok, nous avons compris que mémoire et improvisation appartenaient autant à l'héritage classique que jazz et c'est cette conviction qui nous habite. zig-zag territoires
La Rencontre de ces quatre musiciens Gérard Lesne, Bruno Angelini, Jean Philippe Viret, Ramon Lopez, quatre musiciens quadragénaires, lassés des carcans, célèbrent l'éclectisme pour faire valser les étiquettes. Du mépris au respect, de la défiance à l'attirance, de l'ignorance au partage, c'est presque un siècle qu'il aura fallu pour accepter de marier le talent des uns et des autres. Ici, ce n'est pas de jazz et de java qu'il est question, mais plutôt de mémoire et d'improvisation. Mémoire, cette mémoire commune qui nous rappelle qu'adolescents, on écoutait les mêmes musiques, à savoir tout et n'importe quoi. L'improvisation, cette liberté d'être et de jouer ce que l'on est aujourd'hui. Gérard Lesne aime Monteverdi, il aime également Pink Floyd, Massive Attack et Miles Davis ; Bruno Angelini aime Miles Davis, il aime également Olivier Messiaen, Caetano Veloso et Steve Reich ; Ramon Lopez aime Steve Reich, il aime également Camarón, Ali Akbar Khan et John Coltrane ; Jean Philippe Viret aime John Coltrane, il aime également Tom Jobim, Debussy et... Monteverdi. Jean Philippe Viret. Genèse du projet À l'origine étaient les thèmes, inspirés évocateurs, puis s'imposèrent les couleurs, primaires, secondaires, chaudes ou froides, puis, comme une évidence, les tableaux ont prix leur place dans cette alchimie improbable, les mots mis ensemble, haikus d'aujourd'hui, sous forme de petits cadavres exquis sont devenus les compagnons inséparables des mélodies de Bruno et Jean-Philippe, merci à toi Ramon pour ta poésie rythmique. Gérard Lesne

Choc Classica award