Bach, on le sait, a composé énormément. Sa musique, destinée au culte, aux élèves, à la famille, aux amis, aux clients du Café Zimmermann, etc. , est œuvre du quotidien, aux antipodes du rôle de l'artiste tel que nous l'entendons aujourd'hui. Cette position foncièrement humble, qui reflète avant tout un comportement d'artisan, a pour conséquence le fait que la quasi totalité de la musique de Bach n'a circulé que sous forme manuscrite, autographe ou dans des copies. Bach n'a jugé utile de publier, ou n'a pu publier, qu'une infime partie de sa production.
Parmi les œuvres publiées figurent les quatre parties de la Clavier Übung, ensemble destiné en partie au clavecin (I, II et IV), en partie à l'orgue (III). Le premier recueil, publié en 1731, contient Six Partitas pour le clavecin, composées « pour la récréation de l'esprit des Amateurs » (Denen Liebhabern zur Gemüths Ergoetzung verfertiget).
Bien peu de musiciens actuels sont capables de se mesurer à cet ensemble, qui requiert une parfaite maîtrise et de l'orgue et du clavecin. Benjamin Alard, Premier Prix du concours de Bruges (clavecin) et Premier Prix du concours Bach de Freiberg (orgue) est l'un d'eux. Les quatre parties de la Clavier Übung sortiront chez Alpha d'ici à 2013.

4 étoiles Classica award