ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Le Recueil d’Airs à boire et danser (1636) du compositeur parisien Jean Boyer (avant 1600-1648) appartient au genre authentiquement français des chansons à boire et à danser, un dérivé allégé de l’air de cour. L’air de cour, chanson de cour profane strophique, devint l’un des genres vocaux les plus importants dans le premier tiers du XVIIe siècle français. Parmi les nombreuses collections de chansons à boire et à danser de l’époque, celles de Boyer sont probablement les plus intéressantes sur les plans rythmique et harmonique, et les textes qu’il choisit de mettre en musique sont généralement plus raffinés que ceux que nous trouvons chez nombre de ses contemporains. Rien que le nombre de copies de la plupart de ces collections conservées dans de nombreuses bibliothèques européennes nous éclaire sur la diffusion et la popularité de ce répertoire à l’époque, alors qu’il reste presque intact aujourd’hui.