ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

« El soto dei Frari », le boîteux des Frari : tel est le surnom donné au vénitien Giovanni Picchi, qui fut peut-être l’élève de Giovanni Croce, dans une dénonciation de 1610 l’accusant d’avoir enseigné la musique aux religieuses du Saint-Esprit sans autorisation. En 1612, on le retrouve qui fait appel d’une décision de la Scuola Grande di San Rocco, après un concours pour le poste d’organiste remporté par Giovanni Battista Grillo. Appel qu’il gagne, forçant la puissante institution à organiser un nouveau concours. On retrouve cette personnalité sanguine et originale dans ses dix-neufs Canzoni da Sonar con ogni Sorte d’Istromenti (Venise, 1625), recueil qui révèle l’inspiration brillante de ce compositeur encore peu connu. L’instrumentation soigneusement précisée par l’auteur permet de recréer un faste sonore typiquement vénitien, avec de glorieux choeurs de trombones et les traits virtuoses des violons, flûtes, cornets et basson. Avec les Canzoni da Sonar proposées par l’ensemble Concerto Scirocco dans ce premier enregistrement intégral, Giovanni Picchi expose sa maîtrise musicale dans un florilège de couleurs vives et d’affects palpitants, se frayant un chemin vers le firmament de l’école vénitienne.

« Dirigé par la flûtiste Giulia Genini, l'ensemble Concerto Scirocco excelle à restituer tout le faste inventif de cette musique. »
La Libre Belgique: Arts Libres