• Bizet: Carmen Suite No. 1 & Symphony No. 1 - Gounod: Petite Symphonie

    François Leleux, Scottish Chamber Orchestra

    Bizet: Carmen Suite No. 1 & Symphony No. 1 - Gounod: Petite Symphonie 1 cd CKD624
    Linn Records

ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées. Les envois à destination du Royaume-Uni peuvent prendre entre 2 et 3 semaines.

Pour son premier enregistrement consacré à Bizet et à Gounod avec le Scottish Chamber Orchestra, le hautboïste François Leleux fait honneur à son double rôle de chef et de soliste. En plusieurs collaborations fructueuses, dont une saison comme artiste vedette, Leleux a établi des liens forts avec le SCO. La Symphonie en do majeur de Bizet, écrite en deux mois alors que le compositeur français n’avait que 18 ans, est pleine de vie, d’éclat, de charme, d’esprit et de magnifiques mélodies. The Scotsman a qualifié l’interprétation de Leleux et du SCO de «vive, urgente, piquante et enjouée à souhait». Leleux est particulièrement bien placé pour interpréter la Petite Symphonie de Gounod, écrite pour neuf des meilleurs instrumentistes à vent de Paris, qu’il dirige depuis le hautbois. Le chef et les chefs de pupitre du SCO témoignent de la force de leurs instincts chambristes dans une interprétation d’une grande personnalité. Pour compléter le programme, Leleux emmène les auditeurs à l’opéra avec une suite de Carmen de Bizet débordant de drame, de passion et des mélodies envoûtantes qui font toute la force de cet opéra emblématique.

TROPHEES RADIO CLASSIQUE award

« **** Classica – Leleux sait se montrer vif, brillant même, sculptant des contours très nets, avec des tempos assez vifs mais pas hâtifs. Jacques Bonnaure »
Classica
« La Petite symphonie pour instruments à vent de Gounod est un intermède heureux et un rappel de tout ce que la tradition française doit à l'auteur de Faust. François Leleux en primus inter pares fait briller les musiciens du Scottish Chamber dans cette partition sans prétentions mais d'un charme à faire fondre toutes les oppositions. Pablo Galonce »
Musikzen
« Un Bizet « chambriste » qui mise à la fois sur la transparence, la vélocité et un rééquilibrage en faveur des vents. Christophe Huss »
Diapason
« Une belle découverte, qui fait à elle seule toute la valeur de cet enregistrement. François Leleux y règne en maître par l'acuité de sa direction comme par sa qualité d'instrumentiste. Patrice Imbaud »
ResMusica