ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Pianiste australien ayant étudié la musique ancienne, le clavecin et le pianoforte à New York et à Amsterdam, Anthony Romaniuk s’est aussi passionné pour l’improvisation, le rock indépendant et la musique électronique… Ce polyglotte musical collabore régulièrement avec la violoniste Patricia Kopatchinskaja (Take Two, Alpha 211), l’ensemble vocal Vox Luminis, le ténor Reinoud Van Mechelen ou le violoncelliste Pieter Wispelwey. Pour son premier album solo, il a exploré pendant 10 ans près de 10 siècles de musique qu’il a décidé de jouer sur 4 claviers différents : le clavecin, le pianoforte, le piano et le Fender Rhodes. Fasciné par les notes basses et les notes tenues (dites « pédales », descendantes des bourdons) – d’où le titre Bells – Anthony Romaniuk dépasse les frontières de l’orthodoxie classique et passe de Mozart à Crumb. Une incroyable collection de musiques et d’émotions qui permet de découvrir autrement  Rameau, Byrd, Beethoven, Debussy, Purcell…. On passe de Mikrokosmos de Bartók à une fascinante mélodie du Moyen Âge qu’il a harmonisée tel un jazzman. Grâce au timbre délicat du Fender Rhodes, on découvre Bach autrement, ainsi que les Children’s Songs magiques de Chick Corea…