Forts du succès de leur premier enregistrement consacré aux sonates pour violon et piano de Beethoven (Alpha 240), DIAPASON D’OR de L’ANNEE - « La naissance d’un grand duo » -, CHOC DE CLASSICA, Lorenzo Gatto et Julien Libeer poursuivent leur intégrale. « Les sonates de Beethoven sont devenues le noyau dur de nos vies musicales. Travaillées, rodées, reposées, travaillées encore. » Depuis qu’ils ont joué le cycle entier sur trois soirées consécutives à Flagey à Bruxelles en 2016, ils les ont jouées encore et encore et se sont retrouvés fin 2017 à Amsterdam, au studio Hilversum, pour enregistrer trois sonates de plus : « Surprise, toujours… qui côtoie longuement Beethoven ne s’étonne plus d’être étonné.  Chez lui, tout est cohérent, mais rien n’est écrit d’avance. » Alors chiche, ils expérimentent ici encore et Julien choisit un piano à cordes parallèles : « La résonance du Chris Maene Straight Strung éclaire cette musique de façon subtilement différente. On se régale. » Lorenzo Gatto, Julien Libeer

Le choix de France Musique award

« Après un début d’intégrale fracassant (2016) et une pluie de distinctions prestigieuses, il fallait tenir le coup pour la suite ! Toujours bénéficiaires de la prise de son analytique, claire et chaleureuse d’Aline Blondiau, (...) Il faudra donc attendre les variations du deuxième mouvement, et surtout le rondo final, visionnaire, pour renouer avec lamagie si personnelle dégagée par les artistes. »
Libre Belgique, Culture, 2 janvier 2019