Lorsque Claudio Monteverdi arrive à la cour de Mantoue, c’est en tant que violiste qu’il y est d’abord engagé. Voilà un aspect de sa personnalité que l’on oublie trop souvent. Et cependant son frère Giulio Cesare nous rappelle dans une lettre qu’il est remarquable dans ses improvisations sur la viole « alla bastarda ». À son arrivée à la cour, la musique instrumentale y joue un rôle important dominé par la personnalité de plusieurs instrumentistes, principalement le violoniste Salomone Rossi. Ce programme illustre la richesse de la musique instrumentale à la cour de Mantoue au travers des compositions de ce virtuose. Mais Monteverdi est également un maître dans le domaine de la musique instrumentale qu’il manie avec un talent exceptionnel, ce que l’on peut entendre dans les ballets d’Orfeo, dans le Ballo delle ingrate ou dans certains madrigaux, comme Tempro la cetra, où le rôle concertant des instruments est fondamental. Cette évocation de la musique à Mantoue au temps de Monteverdi propose également l’irrésistible Ballo di Mantova, une chanson populaire qui a connu d’innombrables versions instrumentales.