Après avoir enregistré l’intégrale des motets des ancêtres de Johann Sebastian Bach (RIC 347), Vox Luminis aborde l’intégrale des concerts spirituels et cantates des mêmes compositeurs, œuvres dans lesquelles les instruments, essentiellement des cordes, jouent un rôle très important. Dans la cantate pour la fête de Michael de Johann Christoph Bach, les trompettes et timbales sont conviées à évoquer la bataille des archanges dans le ciel. Pour compléter le programme, Vox Luminis propose la cantate Christ lag in Todesbanden de Johann Sebastian Bach, dans sa version originale qui daterait de la période d’Arnstadt et qui contient de très nombreux éléments qui la rapprochent de la musique de ses ancêtres.