Après un enregistrement consacré aux cantates pour alto BWV 35 et 170, paru en 2009 chez Outhere et devant le succès de ce disque qui fait aujourd’hui encore référence, Damien Guillon poursuit son travail de recherche et d’interprétation en consacrant un deuxième opus à la  cantate pour alto solo BWV 169 et à la fameuse BWV 82 Ich Habe Genug, plus connue dans sa version pour basse (1727) mais aussi interprété dès 1735 par un alto.

En complément de ce programme, l'organiste Maude Gratton a associé à ces cantates le prélude et fugue BWV 543 & ainsi que les chorals Allein Gott in der Höh sei Ehr, BWV 662, BWV 663 & BWV 664.

Le choix de France Musique award