ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

COLLECTION : INSTRUMENTS

DIGIBOX avec 2 Cd’s - Livret 60 pages

En cette année du bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax, RICERCAR, catalogue au service de la connaissance des instruments de musique, ne pouvait se passer d’une réalisation qui rend hommage au génial inventeur du saxophone. Deux volets très contrastés évoquent le nouvel instrument. D’une part, le répertoire original qui fleurit à Paris dans les années qui suivent le dépôt du brevet d’invention, d’autre part le genre musical (Sax n’aurait jamais pu imaginer cela !) qui a finalement donné à l’instrument (et sa famille) ses lettres de noblesses : le jazz. Comme d’habitude chez RICERCAR, le livret d’accompagnement est très soigné. Un texte de Jérôme Lejeune évoque l’invention de l’instrument et son premier répertoire, celui qui apparaît à Paris, à une époque où Sax lui-même sollicite des compositions et en réalise aussi l’édition, avant de devenir lui-même le premier professeur de saxophone au Conservatoire de Paris. C’est Jean-Pol Schroeder qui signe un autre article, tout à fait passionnant qui retrace l’histoire du saxophone dans la musique de jazz. Les pièces romantiques françaises de Singelée et Demersseman sont interprétées sur des saxophones originaux de Sax, avec utilisation de copies des becs originaux, dans une esthétique sonore dépourvue du vibrato que les traditions du XXe siècle ont ajouté au jeu de ces instruments. Une révélation sonore absolue. Quant à la musique de jazz, il s’agit d’une sélection de « standards » enregistrés par Steve Houben sur son saxophone alto Selmer de 1957 ; ce sont des pièces en épure totale qui permettent d’apprécier toutes les qualités du musicien et de son instrument. Quelques pièces ont été enregistrées en duo « en re-recording » et quelques autres avec l’accompagnement délicat de la contrebasse de Michel Benita. Ces enregistrements ont été réalisés pour RICERCAR en 1992 et 1999 (jazz) et 2002 (répertoire romantique).