ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

En 1676, dans son Musick’s Monument, Thomas Mace nous décrit avec une grande précision toute une série d’aspects de la vie musicale londonienne de son temps. Il y évoque toutes les caractéristiques de la musique anglaise qui remontent aux plus brillantes années de la Renaissance, en accordant une place particulière au répertoire écrit pour le Consort of viols. Si ses descriptions évoquent la pratique musicale, elles apportent aussi de précieuses informations sur la facture instrumentale. Ce sont ces informations qui ont permis à l’ACHÉRON de faire construire un “set” de six violes spécialement conçes dans le respect des indications de Mace. Pour ce nouveau projet de musique anglaise, l’ACHÉRON inaugure un virginal et un orgue réalisés également selon les indications du célèbre théoricien. Le programme est constitué  de Fantasies, Ayres et Danses des compositeurs qui ont porté à leur apogée cette tradition du consort de violes : Alfonso Ferrabosco, John Ward, William White, Thomas Lupo, Richard Dering, Giovanni Coperario, William Lawes, John Jenkins, Christopher Simpson...