ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

L’alto romantique français de Berlioz à Tournemire : la voix de l’émancipation

Directeur de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, Daniel Weissmann est aussi altiste. Après un premier opus paru chez Fuga Libera (2018) et consacré principalement au répertoire germanique, il poursuit pour le même label son exploration des pièces de chambre pour alto avec ce nouvel enregistrement réalisé avec la complicité du pianiste Peter Petrov. Ce second volet parcourt la musique romantique française, proposant pour la première fois en disque la remarquable et redoutable version pour alto et piano du Harold en Italie de Berlioz, transcrite par le musicologue britannique Hugh Macdonald. Le disque est complété par trois compositions « fin-de-siècle » de Vierne, Chausson et Tournemire, trois disciples de César Franck, qui ont compris entre 1894 et 1897 tout le potentiel expressif et mélancolique de l’instrument.