ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées. Les envois à destination du Royaume-Uni peuvent prendre entre 2 et 3 semaines.

Chef principal et directeur musical du Tonhalle-Orchester Zürich depuis octobre 2019, Paavo Järvi poursuit son intégrale des symphonies de Tchaïkovski, après un premier volume consacré à la Symphonie n°5 et au poème symphonique Francesca da Rimini. Ce deuxième opus met les Symphonies nos. 2 et 4 à l'honneur. La Symphonie n°4 Quatrième, composée en 1878 et surnommée 34Symphonie du destin34 du fait de sa couleur pouvant rappeler les névroses attribuées à Tchaïkovski, est l'une des plus jouées du compositeur. La Symphonie n°2, composée en 1872, est quant à elle beaucoup moins présentée en concert et se fait appeler 34Petite Russie34, Tchaïkovski ayant puisé parmi des airs populaires russes. Le tout premier mouvement commence en effet par une version au cor de la chanson folklorique Là-bas, près de la Mère Volga...

 

 

« “L'orchestre de la Tonhalle de Zurich est constamment somptueux” Yannick Millon »
Classica
« “[...] Nous retrouvons la même fièvre, le même plaisir gourmand dans le calibrage des coups d'archets qui nous avait séduits dans la 5e.” Christophe Huss »
Diapason
« [...] Le finale possède à la fois l'ampleur solennelle que l'on attend et une progression dramatique qui n'est pas sans évoquer le style de Borodine. Stéphane Friédérich »
ResMusica
« Un premier degré très maîtrisé sous cette baguette plus analytique qu'emportée, qui donne un avant-goût d'une 6ème Symphonie que l'on attend avec d'autant plus d'impatience. François Lafon »
Musikzen