ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

L’histoire de David Perez, né à Naples en 1711, est intrinsèquement liée au Portugal. Grâce à sa réputation internationale - il était déjà connu en Europe pour ses opere serie, au grand succès, - il fut invité en 1752 par le roi Josè pour devenir maître de chapelle et Chevalier de l’ordre du Christ. Véritable chef-d’œuvre, son « Mattutino de’ Morti » se retrouve au cœur d’un projet initié par le Centre de Musique Ancienne de la Fondation Ghislieri et  consacré à la redécouverte du répertoire sacré italien du 17e siècle.
Composé et éxécuté pour la première fois en 1770, cette pièce a été associée au pèlerinage vers Nossa Senhora do Cabo - un sanctuaire construit en 1701 à Cabo Espichel, sur le site de l’apparition de la Vierge Marie, face à l’océan Atlantique. L'Office des morts célébrée à l’issue de chaque pèlerinage et dont la pratique remonte au Moyen Âge pour honorer les pèlerins disparus, a été remise à l’honneur à la demande de la monarchie portugaise. Le Mattutino a été adopté par la confrérie de Sainte Cécile à Lisbonne au même titre que les Requiem de Jommelli ou Mozart, et exécuté jusqu’à la fin du XIXe siècle lors des cérémonies annuelles en l’honneur des musiciens défunts.