ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées. Les envois à destination du Royaume-Uni peuvent prendre entre 2 et 3 semaines.

Après le succès de l’enregistrement consacré à Veress et Bartók, couronné par deux « Awards » en 2020, Gramophone et BBC Music Magazine, la série du festival de Lockenhaus, dirigée par son directeur artistique Nicolas Altstaedt, poursuit sa route en Europe centrale, avec Antonín Dvořák et son fameux trio « Dumky », du nom des chansons populaires slaves, généralement interprétées par des rhapsodes itinérants aveugles, s’accompagnant eux-mêmes à la kobza ou à la bandoura (un luth à douze cordes)… Dvořák, dont le père jouait de la cithare, s’imprègne de ces musiques et s’en fait traducteur- créateur. Le trio est créé en 1891 et, devant son accueil dithyrambique, Dvořák décide de le jouer pendant sa grande tournée d'adieu, avant son départ pour les Etats-Unis. Le Duo pour violon et violoncelle de Zoltán Kodály (1914) qui complète ce programme témoigne lui aussi de l’influence des musiques traditionnelles.