ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées. Les envois à destination du Royaume-Uni peuvent prendre entre 2 et 3 semaines.

En 2021 nous commémorons les 500 ans de la mort de Josquin Des Pres, le compositeur le plus célèbre de son temps. Dominique Visse, avec l’Ensemble Clément Janequin, a choisi d’enregistrer une sélection de ses chansons à partir principalement du Septiesme livre de Chansons de Tylman Susato (1545). Cette édition témoigne de la diversité des chansons de Josquin, mais surtout de la mélancolie, de la douleur si souvent inscrite en son œuvre, un hommage rendu à ce grand compositeur, comme l’attestent les deux Déplorations sur la mort de Josquin retenues pour cet enregistrement, Musæ Jovis de Nicolas Gombert et O mors inevitabilis de Hieronymus Vinders. Cet enregistrement s’attache à faire entendre l’héritage de Josquin, l’expression post mortem de son œuvre en chansons, la souvenance de son génie musical. Il s’agit pour Dominique Visse et l’Ensemble Clément Janequin de donner à entendre l’amour, la ferveur musicale qu’ils portent à ce compositeur majeur de la Renaissance, et qui les accompagne depuis plus de 40 ans.

 

« Le contre-ténor Dominique Visse et son Ensemble Janequin se sont fait une spécialité de ce répertoire, dont les splendeurs polyphoniques, chez Josquin, n'ont rien à envier à la richesse d'invention des opus sacrés du compositeur. Cet album, dédié à son Septième livre, corpus de 24 chansons publiées plus de vingt ans après sa mort, en est la preuve irréfutable. Thierry Hillériteau, Coup de cœur de la semaine. »
Le Figaro
« La maîtrise stylistique de l'ensemble français, sans artifice d'affect, fait jaillir un climat soyeux et intime où les lignes claires déploient dans une technique irréprochable un contrepoint au firmament. Charlotte Saulneron »
ResMusica
« Le timbre inattendu de l'épinette fait merveille dans un contrepoint dense, auquel il apporte une finesse tout arachnéenne. Guillaume Bunel, 5 Diapasons »
Diapason
« Tantôt désenchantés, tantôt à fleur de peau, ces airs pour cinq ou six parties reflètent le souci de l'équilibre entre paroles et musique, unisson et polyphonie, et le subtil usage des rythmes. Gérard Pangon »
Musikzen
« Disque classique du jour sur France Musique, présenté par Lionel Esparza. “La maîtrise stylistique de l'ensemble fait jaillir un climat soyeux et intime où les lignes claires déploient dans une technique irréprochable un contrepoint au firmament.” »
France Musique