ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées. Les envois à destination du Royaume-Uni peuvent prendre entre 2 et 3 semaines.

Philippe Herreweghe enregistre son troisième disque consacré à une personnalité controversée du monde de la musique et de l’art en général : Carlo Gesualdo, dont on sait qu’il fit étouffer son fils et assassiner sa femme. Cette fois, c’est le cinquième livre de ses madrigaux (1611), édité deux ans avant sa mort, qui sera repris par le Collegium Vocale Gent. Un recueil qui contribue encore aujourd’hui à apporter de l’eau au moulin d’un débat éternel : dans quelle mesure l’art s’imprègne-t-il du réel, et comment l’apprécier lorsqu’il émane d’un esprit qui côtoie l’horreur ? Ici les dissonances audacieuses et l’expressivité parfois torturée qu’on peut déceler dans son langage harmonique laissent songeur. Peut-on parler d’une rédemption par l’art, pour un compositeur meurtrier au crépuscule de sa vie ?