ATTENTION: Ce coffret ne peut être livré que dans les régions suivantes: Europe et bassin méditerranéen. Nous regrettons que la livraison vers d'autres pays ne soit pas possible pour le moment, les commandes passées par erreur ne seront pas expédiées

Le grand mouvement de redécouverte de Jean Sébastien Bach, qui n’a cessé de s’intensifier durant les deux siècles écoulés, a produit les fruits les plus divers : convaincants ou curieux, d’un goût irréprochable ou sombrant dans le kitch, les transcripteurs et arrangeurs s’en sont donné à cœur joie. Mais les transcriptions d’œuvre d’orgue, destinées à faire sortir les œuvres du temple et les produire à la scène, ont joué un rôle particulièrement important. Les Sonates en Trio, longtemps réputées injouables en concert, ont retenu l’attention de figures marquantes du piano, depuis Ferdinand Thieriot, ami et complice de Brahms, à Hermann Keller, « Monsieur Bach » dans l’Allemagne du XXe siècle. Retrouvées par Arthur Schanz, conseiller scientifique de cette production et spécialiste incontesté des transcriptions de Bach, exécutées par un vrai duo complice sur l’estrade et dans la vie, ces sonates dans leur version pour deux pianos constituent un véritable plaisir des oreilles et de l’esprit. Elles contribuent aussi à une tâche sans fin, chère à Fuga Libera : la réflexion sur le génie de Bach.