Après Debussy et Schumann, Nelson Goerner revient au compositeur qui l’a révélé au grand monde discographique : Chopin. Ses premiers enregistrements consacrés à Chopin lui ont valu toutes les louanges et toutes les récompenses (3 Diapasons d’Or !) : « tout ce qu’il touche semble « juste » » écrivait récemment Gramophone.

Celui qu’on surnomme le « grand poète du piano » s’attaque aux 24 Préludes de Chopin, qu’il a choisi d’enregistrer en live, d’un seul souffle, en Pologne, où il est particulièrement apprécié et considéré comme un pilier incontournable de l’Institut Chopin.

En compléments des 24 Préludes, Nelson Goerner opte pour la Barcarolle op.60, la Polonaise op.44 et la Berceuse op.57.

 

Diapason d'Or award GRAMOPHONE Editor's Choice award Le choix de France Musique award Choc Classica award Klara 10 award