Text auf deutsch noch nicht verfügbar

Bach - Toccatas - Blandine Rannou
"Rannous Einspielungen kennzeichnen zum einen Stilgefühl, zum anderen ein Instinkt für die verborgene Modernität dieser Cembalo-Fantasien. Feine Nuancierungen durchziehen ihr Spiel und entlocken der dankbaren jugendfrischen Musik eine Fülle an Farben und Stimmungen." Musikansich.de "Blandine Rannou nähert sich den expressiv aufgeladenen Stücken mit Gespür sowohl für die dramatischen Steigerungen als auch für das klanglichen Intimität dieser musikalischen Seelenschauen." Bayern 4 Klassik, 15.6. 2005 "Blandine Rannou packt an, spielt mit unglaublicher technischer Brillanz und hoher Musikalität. Eine sehr gute CD!" Toccata 7/8 2005 "Tout en retrouvant les couleurs familières du Rückers Hemsch de l'atelier Sidey, sur lequel elle a gravé les Suites françaises et les Suites anglaises, Blandine Rannou quitte les figures obligées de la danse. On sait avec quelle habileté elle sait dégager la vie d'un contrepoint sévère : la perspective est ici inversée. Ces oeuvres soulignent le génie organisateur de Bach, les éléments de l'ancienne toccata italienne étant traitées avec une ampleur inhabituelle. La virtuosité de la pensée musicale fait fusionner détail rhétorique et souffle de l'inspiration; le vocabulaire du style fantastique est transcendé, et avec eux le principe des contrastes, pour qu'apparaissent des architectures monumentales. La maîtrise de Blandine Rannou dans les sections libres, sa façon d'amplifier le discours en faisant appel à une palette de toucher toujours aussi colorée, de prendre la mesure du temps dans les récits les plus erratiques sont les attraits évidents de cet album... On tient une version admirable de la toccata en sol majeur : la fraicheur italianisante de l'écriture est très audacieusement soulignée... Cette vision s'avère éminemment inspirée et sensible, si ce n'est aussi spontanée que l'intégrale de Bob Van Asperen. Philippe Ramin - 5 diapasons Mai 2005 Eblouissantes toccatas de Bach La claveciniste a déjà gravé plusieurs grands disques BACH, mais celui-ci est sans doute l'un des plus éblouissants. Dans sa manière d'opposer ombres et lumières explosions virtuoses et polyphonie serrée, élans enfiévrés et brusques ruptures, Blandine Rannou surexpose la singulière mosaïque construite par Bach dans ces oeuvres... un disque lumineux - Jean Luc Macia - La Croix 14 mai 2005 Comme attendu Blandine Rannou fait crépiter dans l'âtre de son clavecin ces partitions hautement calorifiques. La jeune claveciniste réussit des entrées en scène et des prises de parole fracassantes (ouverture de BWV913, dégringolade de doubles croches de BWV 915).Elle joue de son instrument comme d'un orchestre et se plaît à différencier les plans sonores comme à varier les couleurs. ... Bénéficiant d'une prise de son aussi foisonnante qu'organisée, cette version mérite une place de choix dans la discographie auprès de Bob van Asperen, Pierre Hantai et Gustav Leonhardt... Philippe Venturini **** Le monde de la musique - septembre 2005